luis-francesco-arena-03

J'avais déjà parlé rapidement de cet excellent groupe français par ici : Article sur Luis Francesco Arena


Mais à l'époque, je ne me doutais pas que quelques mois plus tard leur musique si riche me transporterait aussi loin. Bon, pour tout vous dire, j'écoute l'album "Stars and Stones" en boucle depuis plus d'une semaine, et je sens que vous allez vous aussi tomber amoureux de ces 12 titres géniaux. La basse un peu blues voire jazzy de "Ninety Days", les claviers ambiance mariage sur "Gold" ou bien maison hantée sur "Ice On The Glass", les choeurs mêlés de "Break The Spell", les douces introductions de "Morning Defeats" ou bien de "For Real" cachant bien leur jeu, les jeux de toms, de charleston de la batterie sur "Empty House" ou bien "Pocket Change". Certains passages font penser à Cold War Kids, Radiohead, XTC, ou même aux Nits. En résumé : un album excellent de long en large. De la mélancolie douce, à écouter, réécouter, encore et encore.

 

Ninety Days